Les différents types de visas américains

Beaucoup de personnes rêvent de partir aux États-unis. La démesure de ce pays enflamme l’imagination. Que ce soit l’immensité des grattes ciel de New-York, Las Vegas, Los Angeles ou la beauté des paysages sauvages de l’Ouest américain et des parcs nationaux de Yosemite, Yellowstone ou le Grand Canyon, chacun peut y trouver sa place et commencer son rêve américain. Mais avant d’apercevoir la torche de la statue de la liberté, il va falloir passer par quelques formalités administratives.

Que vous désiriez voyager aux États-Unis pour faire du tourisme, pour étudier, effectuer un stage ou vous expatrier et travailler aux USA, vous aurez besoin d’un visa américain. Il en existe une multitude, mais nous pouvons différencier deux catégories majeures. D’un côté, les visas pour les séjours temporaires (non-immigrants), et de l’autre, ceux pour les personnes voulant s’installer et vivre aux États-Unis (immigrant). À travers cet article, nous allons nous efforcer de vous expliquer, le plus clairement possible, les différents types de visas délivrés par les autorités américaines.

Visa américain pour les non-immigrants

Les visas américains pour les non-immigrants concernent les personnes qui désirent se rendre sur le sol américain pour une durée déterminée.  

Différents types de séjours entrent dans cette catégorie :

  • voyage touristique ;
  • voyage d’affaires ;
  • travail temporaire ;
  • suivre des études ;
  • recevoir un traitement médical.

Les visas USA visiteurs

Visa Visiteur (B) : voyage d’affaires, tourisme, traitement médical

Ce visa USA s’applique aux ressortissants étrangers se rendant aux États-Unis temporairement pour affaires (B1), incluant la participation à des rendez-vous professionnels, des meetings et conférences. Il s’applique aussi aux séjours touristiques, à la visite de parents aux USA ou pour recevoir un traitement médical (B2). Il peut également être une combinaison de plusieurs situations (B1/B2) pour une durée maximale de 6 mois.

Visa de transit (C)

Ce visa concerne les personnes voyageant entre deux pays étrangers et qui transitent par les États-Unis au cours de leur voyage.

Autorisation de voyage électronique ESTA

Depuis le 12 janvier 2009, les ressortissants étrangers, citoyens d’un pays faisant partie du programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program), doivent faire une demande d’ESTA s’ils se rendent aux États-Unis, pour un séjour touristique ou d’affaires d’une durée maximum de 90 jours. Cette autorisation est également nécessaire dans le cas d’un simple transit par les USA. La demande se fait exclusivement via un formulaire en ligne. Vous n’avez donc pas à effectuer votre demande à l’ambassade américaine ou au consulat (un passeport biométrique ou électronique est obligatoire pour faire cette démarche.).

Les visas américains étudiants

Visa étudiant (F/M)

Pour étudier aux États-Unis et y suivre un programme d’études, approuvé par le gouvernement, il faut en général passer par une demande de visa américain étudiant (F/M)

Visa d’échange (J)

Ce visa est requis dans le cadre de programmes d’échanges d’étudiants étrangers ou d’échanges culturels. Le programme ou école supportant l’échange remettra au demandeur un formulaire DS-2019, à présenter le jour du rendez-vous de la demande de visa. Si le programme autorise les épouses et les enfants à accompagner le postulant, ils devront eux aussi remplir un formulaire DS-2019.

Les visas américains de travail

Visa pour les membres d’équipages (D)

Le visa D concerne les personnes travaillants à bord d’embarcation (comme des bateaux de croisière ou des bateaux de pêche) ou pour des compagnies aériennes faisant escale aux États-Unis.

Visa pour les journalistes et membres de la presse (I)

Pour obtenir ce visa, il est nécessaire de prouver une activité en relation avec le monde des médias et de l’information. Ce visa est en effet réservé aux représentants des médias étrangers, incluant les membres de la presse, de la radio, de la télévision ou de l’industrie du cinéma, se rendant aux États-Unis dans le cadre de leur activité professionnelle.

Visa pour investisseur (E1/E2)

Ce visa USA est destiné aux ressortissants de pays ayant des traités commerciaux en cours avec les États-Unis. Les personnes possesseurs de ce visa peuvent donc conclure des traités conséquents en termes de services et de technologie avec des entreprises américaines.

Visa pour travailleur Australien (E3)

Uniquement destiné aux citoyens australiens se rendant aux États-Unis pour travailler temporairement dans un domaine spécifique.

Visa pour travailleurs spécifiques (H, L, O, P, Q, R)

Ces visas américains regroupent une multitude de professions et de catégories de personnes disposant de facultés spécifiques.

Voici une liste non-exhaustive des possibles postulant pour ces visas :

  • personne possédant une ou des facultés extraordinaires (O) ;
  • employé venant d’une entreprise international et étant transféré (L) ;
  • employé saisonniers de l’agriculture (H2-A) ;
  • athlète ou artiste reconnue internationalement (P) ;
  • travailleur religieux (R) ;

Visa professionnel NAFTA (TD/TN)

Le North American Free Trade Agreement (NAFTA) crée des relations économiques et de commerces entre les États-Unis, le Canada et le Mexique et permet aux ressortissants de ces pays de travailler aux États-Unis dans le cadre de profession réglementées.

Visa américain pour les immigrants

Les visas américains immigrants sont destinés aux personnes désirant vivre aux USA et devenir résident permanent. Dans la grande majorité des cas, ils sont délivrés pour des raisons familiales ou liés au travail. Pour pouvoir être éligible, le postulant doit être parrainé (sponsored) par un citoyen américain, par une personne de sa famille ayant le statut de résident permanent (possédant une carte verte), ou par un employeur. C’est le parrain qui sollicite le processus d’immigration en remplissant une requête (petition) au nom du postulant et la transmet au U.S Citizenship and Immigration Services (USCIS). Une fois en possession de la carte verte, le postulant pourra faire une demande de naturalisation afin d’obtenir la citoyenneté américaine (après 3 ans pour les membres de la famille d’un citoyen américain et après 5 ans pour les membres de la famille d’un résident permanent.).

Un citoyen américain peut remplir une requête de visa pour :

  • une épouse ;
  • un fils ou une fille ;
  • un parent ;
  • un frère ou une sœur.

Un résident permanent (détenteur de la green card) peut remplir une requête de visa pour :

  • une épouse ;
  • un fils ou une fille non marié.

Un employeur américain a la possibilité de parrainer un travailleur qualifié, à condition de lui offrir un emploi permanent. Dans certains domaines particuliers, la loi américaine autorise un postulant à être son propre parrain.

Le nombre de visas USA immigrant délivré chaque année est limité. Si le nombre de postulants excède le nombre de visas délivré, ils seront alors placés sur liste une d’attente et le visa sera délivré dans l’ordre chronologique, à compter de la date de la requête.

Si la grande majorité des visas délivrés se font dans le cadre d’un regroupement familial ou d’une promesse d’embauche, il existe d’autres catégories. Un citoyen américain peut remplir une requête pour une fiancé d’origine étrangère, dans le but de se marier aux USA ou pour un orphelin adopté à l’étranger et qui doit être adopté ensuite aux États-Unis.

D’autres catégories de visas sont possibles pour des travailleurs spécialisés (chercheur, expert en nouvelles technologies, etc.).

Le gouvernement américain propose également un programme annuel appelé “Diversity Visa” aussi connu sous le nom de loterie carte verte. Les conditions d’éligibilité sont différentes des visas cités jusqu’à présent. Pour connaître les conditions requises, nous vous invitons à consulter le site officiel du gouvernement américain.

 

voyager aux USA programme exemption

Voyager aux USA avec le programme d’exemption de visa

Dans le cadre du programme d’exemption de visa, ou Visa Waiver Program en anglais, plus d’une trentaine de pays bénéficient d’un allègement de procédure pour voyager aux USA. Les ressortissants étrangers de ces pays qui prévoient d’aller aux USA pour un transit ou un séjour touristique ou d’affaires de 90 jours maximum sont dispensés de visa américain. Mais pour ces nouvelles mesures de sécurité, les autorités américaines ont mis en place un système d’autorisation de voyage électronique. Ce système s’appelle l’ESTA, ou Electronic System for Travel Authorization, et il permet au gouvernement américain de contrôler et de sélectionner les visiteurs qui souhaitent se rendre sur le territoire américain.

 

Les conséquences du Visa Waiver Program sur la procédure de voyage aux USA

Les individus exemptés de visa USA sont ainsi dispensés d’en faire une demande pour un voyage de moins de 90 jours vers les États-Unis. Néanmoins, ils doivent se conformer aux exigences des autorités américaines. Ainsi, ils doivent obligatoirement obtenir l’ESTA. De plus, le séjour doit être prévu pour affaires, pour tourisme ou loisir, ainsi que pour transit, et le trajet doit être réalisé par voie aérienne ou maritime.

En outre, le voyageur doit détenir un passeport en cours de validité. Les seules pièces d’identité recevables par le gouvernement américain sont : le passeport biométrique et le passeport électronique. Par ailleurs, la possession d’un billet aller-retour ou d’un billet de sortie du territoire est exigée afin de prouver que vous ne souhaitez pas demeurer sur le sol américain plus de trois mois.

 

La démarche pour la demande d’ESTA

Ce qui est pratique avec l’ESTA, c’est que le demandeur n’a pas besoin de faire le trajet jusqu’à l’ambassade des USA la plus proche, il suffit de réaliser une demande en ligne. Pour obtenir l’autorisation ESTA, le voyageur doit se connecter sur un site privé ou sur le site officiel du gouvernement américain. Ensuite, il lui suffit de compléter correctement le formulaire ESTA mis à sa disposition et s’acquitter des frais pour le traitement de son dossier. Plusieurs informations sont demandées, entre autres, tous les renseignements concernant son identité et son passeport, des données importantes sur son état de santé et des informations sur son projet de voyage. Pour permettre un contrôle effectif, le formulaire en ligne doit être rempli avec le plus de précision possible. Une erreur, un oubli ou la moindre ambiguïté sur une réponse donnée peut entraîner le refus de l’autorisation. En cas de refus, le demandeur peut renouveler la sollicitation une dizaine de jours après, uniquement si le rejet est lié à une erreur de frappe ou d’inattention. Sinon, le voyageur doit faire une demande de visa en se rendant à l’ambassade américaine. Les délais et les prix des différents visas sont plus excessifs que le coût d’un document ESTA.

La durée de validité de l’ESTA est de deux ans à compter de la délivrance du document ou avant, si votre passeport lié à la demande arrive à expiration. Dans ce cas, il est impératif de faire une nouvelle demande de passeport, puis solliciter un autre ESTA et repayer les frais en conséquence.

remplir formulaire esta en ligne

Remplir le formulaire ESTA en ligne

Les ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa qui veulent réaliser un court séjour, 90 jours maximum, aux USA pour affaires, tourisme ou un transit ne sont pas tenus de faire une demande de visa à l’ambassade américaine. À la place, ils doivent obligatoirement compléter un formulaire en ligne pour faire une demande d’autorisation électronique de voyage appelée ESTA.

D’autres conditions sont également à satisfaire pour partir aux USA sans visa, notamment la possession d’un passeport valide et conforme aux exigences des services d’immigration américains et la possession d’un billet aller-retour ou de sortie du territoire en cas de transit sur le sol américain.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur le formulaire ESTA, afin que vous puissiez le remplir correctement, et ainsi réduire les risques de refus. Avant cela, un court rappel sur les caractéristiques de l’autorisation ESTA s’impose.

 

Informations utiles sur le document de voyage ESTA

Le document ESTA est une autorisation obtenue qui peut être commandée uniquement via un formulaire en ligne, couramment appelé formulaire ESTA. Il permet aux ressortissants des pays participant au programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program ou VPW en anglais) de voyager aux États-Unis sans obtenir un visa USA au préalable.

Ce système électronique a été mis en place par les autorités américaines afin de contrôler l’identité des ressortissants étrangers qui souhaitent faire un séjour aux USA et ainsi empêcher l’admission de dangereux visiteurs pouvant mettre en péril la sécurité intérieure du pays.

Une fois accordé, l’ESTA est en principe valable pendant 2 ans après son obtention pour un séjour maximum de 90 jours sur le territoire américain, avec la possibilité d’entrées multiples. Cependant, il peut perdre sa validité et doit être renouvelé dans certains cas, notamment lorsque le passeport de son titulaire a expiré, ou lorsque des informations importantes telles que le nom, la nationalité, le sexe ou l’état de santé du voyageur ont été modifiées.

 

Remplissage du formulaire en ligne

La démarche pour l’obtention de l’ESTA se fait uniquement en ligne, il n’est donc pas nécessaire de se rendre à l’ambassade américaine ou au consulat des USA pour le solliciter. Le voyageur doit compléter le formulaire ESTA, disponible sur de nombreux sites spécialisés, et payer le coût de traitement de son dossier par carte bancaire.

Les informations demandées dans le formulaire en ligne ESTA pour un voyage aux USA peuvent être classées en trois catégories principales :

  • la première série de renseignements à fournir concerne l’identité du voyageur (ou des voyageurs lors d’une commande groupée) : il faut renseigner votre nom, vos prénoms, votre sexe, votre date et lieu de naissance, votre état-civil, votre adresse e-mail, les noms et prénoms de vos parents, etc. Vous devrez également fournir des informations sur votre passeport biométrique (ou passeport électronique) comme sa date d’expiration, le numéro de passeport ou encore le lieu d’obtention ;
  • la seconde partie portera sur le voyage aux USA : le motif de séjour (rappelez-vous, vous pouvez aller aux USA avec un ESTA uniquement pour un séjour touristique, un voyage d’affaires ou un transit). En cas de séjour, et non simple escale, vous devez fournir l’adresse de votre hôtel sur place ainsi qu’un contact d’urgence ;
  • enfin, une liste de questions fermées sur la santé physique et mentale du voyageur est à remplir avec précision. Vous devez répondre par oui ou par non à des questions sur vos antécédents médicaux et judiciaires, par exemple si vous êtes porteur d’une maladie contagieuse grave ou si vous avez déjà participé à des activités terroristes. Le gouvernement américain souhaite aussi savoir si vous avez visité certains pays après 2011 (le Yémen, la Somalie, l’Irak, l’Iran ou encore le Soudan en font partie). Il est conseillé de répondre sincèrement à ces questions afin d’éviter tout problème avec les agents d’immigration.

 

Trouver le formulaire ESTA

Le formulaire ESTA est un formulaire en ligne présent sur le site officiel du gouvernement américain ou sur des sites indépendants offrant une assistance pour son remplissage.

Le formulaire ESTA n’est pas difficile à remplir en soi, mais nécessite une vingtaine de minutes avec concentration optimale afin de ne pas faire d’erreur de saisie. Malheureusement, une simple coquille peut mener au refus de votre demande.

 

Statut ESTA

Une fois que vous avez rempli le formulaire en ligne, vous obtiendrez souvent une réponse immédiate, la réponse est alors positive ou négative. Il se peut toutefois que votre demande soit “en attente”, ce qui implique de vous rendre sur le site officiel 72 heures après votre commande afin de vérifier votre statut ESTA. Pour ce faire, renseignez le numéro de votre demande et votre numéro de passeport.

En cas de réponse positive, vous êtes autorisé à vous rendre aux USA pour des séjours de 90 jours maximum. Veillez à vérifier la période de validité de votre ESTA : la validité maximale est de deux ans. Toutefois, si votre passeport expire avant, votre ESTA a pour date d’expiration celle de votre passeport. Une nouvelle demande devra être en faite avec votre nouveau passeport.

En cas de réponse négative, interrogez-vous sur les causes possibles du refus. Si vous ne répondez pas aux conditions d’éligibilité, vous devez faire une demande de visa à l’ambassade des Etats-Unis. Si vous pensez avoir fait une erreur, une nouvelle demande d’ESTA peut être faite.

visa esta américain

Visa ESTA américain pour les États-Unis

Sous certaines conditions, les ressortissants français et ceux qui sont issus des pays membres du programme d’exemption de visa américain, bénéficient d’une procédure particulière pour voyager aux USA. Ainsi, lorsqu’ils possèdent un passeport répondant aux critères imposés par les autorités américaines, et lorsqu’ils obtiennent l’autorisation électronique de voyage ESTA, ils sont dispensés de visa pour les séjours d’affaires, touristiques ou transits, pendant 90 jours maximum. L’obtention de visa USA est toujours exigée dans d’autres circonstances ainsi que pour les ressortissants de pays non membres du dispositif du Visa Waiver Program. Alors, si vous souhaitez visiter les États-Unis et les villes les plus populaires comme New-York, Los Angeles, San Francisco, etc. Découvrez comment faire une demande d’autorisation ESTA.

 

Partir aux USA avec le document ESTA

Tous les ressortissants des pays participant au Visa Waiver Program, français y compris, sont dispensés de visa pour un déplacement de courte durée à New-York ou dans toutes les grandes villes américaines. Toutefois, le voyageur doit remplir plusieurs conditions avant d’être admis sur le territoire américain. D’une part, il doit posséder un passeport en cours de validité, ce passeport doit être biométrique ou électronique.

D’autre part, il doit obtenir l’ESTA en complétant un formulaire en ligne. En outre, le voyageur doit se munir d’un billet d’avion aller-retour, preuve qu’il compte quitter le sol américain sans outrepasser le délai autorisé de 90 jours maximum. Par ailleurs, il faut noter que si le voyageur éligible à l’exemption ne remplit pas l’un de ces critères, l’obtention d’un visa auprès de l’ambassade américaine sera la seule alternative pour entrer aux USA.

La demande d’ESTA est beaucoup plus facile qu’une demande de visa à l’ambassade des USA. Découvrez comment recevoir votre autorisation ESTA dans les plus brefs délais pour votre futur voyage aux USA.

 

Informations pratiques sur l’ESTA USA

L’ESTA est une autorisation de voyage exigée par les services d’immigration américains et le département de la sécurité intérieure, à des fins de contrôle et de vérification des passagers qui envisagent de séjourner moins de 90 jours sur le territoire américain. La démarche pour l’obtenir se fait en ligne uniquement, via un site spécialisé qui peut vérifier la totalité de vos informations personnelles ou sur le site officiel du gouvernement américain. La demande en ligne est payante. Pour valider votre sollicitation, de vous devez vous acquitter de la somme demandée par la plateforme.

Le document délivré est valable pendant 2 ans ou à l’expiration du passeport, malgré la durée de validité annoncée. Il est valable pour plusieurs voyages, jusqu’à la limite de séjour permis. Une mise à jour des données est possible durant cette période, toutefois, les modifications que l’on peut y apporter ne peuvent pas être des informations fondamentales et déterminantes (nom, nationalité, sexe et passeport). Ce genre d’informations doit faire l’objet d’un renouvellement d’ESTA. Encore une fois, soyez vigilant lorsque vous réalisez une nouvelle demande d’ESTA, car même si vous l’avez reçu une première fois, cela ne signifie pas que vous le recevrez automatiquement à chaque fois. Dans le cas d’une demande rejetée, le visa à l’ambassade des États-Unis reste l’ultime solution.

informations demandées esta

Quelles sont les informations demandées pour remplir un ESTA ?

Le système électronique d’autorisation de voyage ESTA a été mis en place pour mieux renforcer les mesures de sécurité aux États-Unis. Il n’est accessible que pour une infime partie des voyageurs. En effet, seuls les ressortissants de 38 pays concernés par le programme d’exemption de visa sont autorisés à demander l’autorisation ESTA. Il y a quelques informations de base à connaître sur cette demande avant de la faire. S’il s’agit de votre toute première demande, découvrez dans cet article les informations requises pour cette opération afin de vous préparer en amont de votre demande en ligne.

 

Les informations relatives au voyageur

Tout d’abord sachez qu’il est possible pour le demandeur de solliciter le document ESTA sur le site officiel du gouvernement américain ou sur un site spécialisé. Le site privé propose en général un formulaire allégé en demandant quelques renseignements personnels tels que votre prénom, votre nom de famille et votre numéro de passeport. Mais sur le site du gouvernement américain, le formulaire est plus complet. Dans cet article, nous détaillons tous les aspects relatifs au formulaire ESTA.

La première partie du formulaire de demande d’ESTA concerne les informations sur le voyageur. Cela peut être vous ou une tierce personne, car le voyageur n’est pas obligé de faire sa demande d’ESTA lui-même. Le nom, le prénom, le sexe, la date de naissance, l’adresse électronique, des informations sur votre emploi sont des renseignements requis.

 

Les données du passeport et les adresses

La deuxième section du formulaire de demande d’autorisation de voyage ESTA touche les données du passeport. Étant donné que l’identité est déjà dans la première section, ici, il s’agit principalement des dates du passeport. Le numéro de votre passeport est demandé. Vérifiez bien qu’il contient 2 chiffres, puis 2 lettres et enfin 5 chiffres. C’est l’erreur la plus rencontrée lors du remplissage du formulaire en ligne, relisez-vous bien plusieurs fois avant de valider cette étape. Il faudra également fournir la date d’émission de votre passeport et sa date d’expiration. Cela permet de prouver aux autorités américaines que vous possédez bien un passeport valide. Attention, seuls le passeport biométrique et le passeport électronique sont des pièces d’identité recevables pour votre séjour aux USA. Vous ne pouvez en aucun cas voyager aux USA avec une carte d’identité ou une autre sorte de passeport. La troisième section du formulaire d’ESTA USA collecte les renseignements sur votre adresse de domicile, votre adresse durant votre séjour sur le sol américain, etc.

 

Les questions fermées à la fin du formulaire

Le formulaire se termine par des questions fermées, c’est-à-dire qui demandent une réponse par oui ou non. Cela touche à votre santé et votre historique avec la justice française. Cette section permet également au gouvernement américain de se pencher sur votre passé avec la justice américaine et votre implication dans des actes répréhensibles vis-àvis de la sécurité intérieure en général. Cette section retrace en quelque sorte votre passé afin de juger si vous représentez un danger pour les États-Unis d’Amérique ou non. Sachez que si la réponse à l’une de ces questions est oui, vous ne pourrez sans doute pas recevoir votre ESTA et séjourner aux USA.

 

Informations concernant le paiement

L’ESTA gratuit n’existe pas. Pour le recevoir, vous devez automatiquement payer les frais qui lui incombent. Que vous commandiez votre ESTA USA sur le site du gouvernement américain ou sur un site privé, vous devrez vous acquitter du montant demandé pour valider votre demande d’ESTA. Vous devez donc vous munir de votre carte de paiement afin de fournir le numéro et la date d’expiration de celle-ci. Suite au paiement, vous recevez une réponse sous 72 heures maximum.

 

Que se passe t-il si je remplis mal mon formulaire en ligne ?

Votre voyage aux USA ne doit pas forcément être annulé, si le rejet de votre demande est dû à une erreur dans le formulaire en ligne. Renouvelez votre demande d’ESTA dix jours après, il est possible que vous receviez un accord pour votre voyage sur le territoire américain.

Si la réponse des autorités américaines est un refus définitif, il est toujours possible pour le voyageur de faire une demande de visa USA à l’ambassade américaine. L’obtention du visa américain passe par un entretien avec un agent à l’ambassade des USA.

qui peut demander esta

Qui peut faire une demande d’autorisation de voyage ESTA ?

L’autorisation ESTA est devenue obligatoire pour certains voyageurs souhaitant séjourner aux USA. Ces mêmes personnes sont obligées de la faire même pour un simple transit sur le sol américain. Pour être précis, ESTA est le diminutif d’Electronic system for Travel Authorization, ou système électronique d’autorisation de voyage en français. Vous voulez savoir si cette demande est obligatoire pour vous ou non ? Et qui peut en faire la demande ? Découvrez la réponse dans cet article.

 

Qui peut faire la demande d’autorisation de départ ESTA ?

Pour partir aux USA, la demande de document ESTA est obligatoire pour les citoyens des pays concernés par le programme d’exemption de visa. Ils sont au nombre de 38 pays en tout. La France y figure bien évidemment, tout comme la plupart des pays de l’Union européenne.

Pour y voir plus clair, voici la liste des pays concernés par le Visa Waiver Program, au complet : Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Pays-Bas, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Taïwan.

Être un citoyen de l’un de ces pays ne vous accorde pas forcément le droit de faire une demande d’autorisation pour votre voyage aux USA. D’autres facteurs entrent en compte, comme le fait d’être en possession d’un passeport électronique ou biométrique. La durée du séjour est un critère qui pèse également dans la balance, celui-ci doit durer 90 jours maximum. Pour prouver la durée de votre séjour sur le territoire américain, les autorités américaines vous demanderont de présenter votre billet d’avion aller-retour. De plus, vous ne pouvez ni travailler aux USA, ni y étudier et encore moins y vivre sur une longue durée avec l’ESTA USA. L’ensemble de ces critères respecté, il est désormais possible pour vous de faire une demande d’ESTA sur Internet.

Bon à savoir : l’ESTA est une autorisation obligatoire pour toutes les personnes souhaitant se rendre aux États-Unis d’Amérique, qu’il s’agisse d’un mineur ou d’une personne majeure. Une personne de l’entourage du mineur doit bien entendu accomplir la demande en ligne à sa place.

 

Faciliter son voyage aux États-Unis avec la demande d’ESTA

L’autorisation électronique de voyage ESTA a été établie dans le but premier de faciliter la formalité de voyage aux citoyens des pays membres du PEV.

Cette formalité est simplifiée, car il suffit de faire une demande sur Internet. Vous vous demandez sans doute comment choisir la plateforme de demande ? Il existe de nombreux sites proposant ce service, si vous souhaitez vous débrouiller seul, vous pouvez solliciter votre document sur le site officiel du gouvernement américain. Pour une assistance en plus, vous pouvez vous rendre sur un site spécialisé.

Le temps de délivrance demeure le même que vous commandiez sur le site du gouvernement américain ou sur un site privé. La requête est traitée dans des délais très courts, de quelques minutes à 72 heures maximum. Les seules différences entre ces sites, sont le prix et le degré d’assistance dont vous pouvez bénéficier.

 

Une autorisation de voyage pour remplacer le visa

Avec l’autorisation de voyage ESTA, vous n’avez plus forcément besoin de visa USA. Cela rend votre tâche plus facile que jamais. En effet, pour un visa américain, plusieurs documents sont à remplir et les démarches sont longues et coûteuses. La procédure peut prendre plusieurs mois surtout s’il y a beaucoup de requêtes en cours de traitement. Vous êtes dans l’obligation de demander un rendez-vous à l’ambassade américaine pour un entretien. Mais selon vos envies de voyage, un visa peut être une autre solution. Par exemple, si vous désirez travailler ou étudier dans une université américaine, il est bon de vous rendre à l’ambassade des USA pour faire une demande de visa.

questionnaire esta

Questionnaire ESTA, la procédure pour voyager aux USA

Pour un séjour d’affaires, de tourisme ou de transit de moins de 90 jours, le programme d’exemption de visa américain, permet sous certaines conditions aux ressortissants de 38 pays concernés par le dispositif de voyager sans visa USA. Outre la nécessité de posséder un passeport valide et conforme aux exigences des autorités américaines, ils doivent obtenir une autorisation électronique de voyage en remplissant un formulaire en ligne.

 

Organiser un voyage aux USA

Pour partir aux USA l’esprit tranquille, il est essentiel de s’organiser avant le départ. D’une part, vous devez prêter attention à la destination, au logement, au réservation d’activités au risque de rater certaines attractions. D’autre part, il est impératif d’obtenir une autorisation ESTA ou un visa américain. Concernant le visa, la démarche à l’ambassade américaine est plus complexe, c’est pourquoi, si vous correspondez aux attentes des autorités américaines, il est conseillé de faire une demande d’ESTA sur Internet.

Concernant cette démarche, il vous suffit de vous consulter le site du gouvernement américain ou un site privé, mais nous y reviendrons plus tard. Pour réaliser cette demande en ligne, le voyageur doit rassembler l’intégralité des critères suivants :

  • être ressortissant d’un des pays concernés par le Visa Waiver Program ou programme d’exemption en français ;
  • avoir un passeport électronique ou biométrique en cours de validité, sinon vous devez faire une demande de passeport à votre mairie ;
  • voyager aux USA par voie aérienne ou maritime ;
  • rester sur le sol américain pour faire du tourisme, des affaires ou un transit ;
  • posséder un billet aller-retour prouvant que vous demeurez 90 jours maximum sur le territoire américain.

L’ESTA USA permet à son détenteur de séjourner aux USA à plusieurs reprises, pendant toute sa durée de validité (2 ans), à moins que le passeport électronique ou biométrique arrive à expiration entre temps. Dans ce cas, une nouvelle demande d’ESTA doit être réalisée dans les plus brefs délais.

 

Remplissage du questionnaire pour obtenir l’ESTA

Pour obtenir le document de voyage ESTA, le voyageur doit dûment remplir un formulaire en ligne. Pour garantir l’acquisition de l’autorisation, connectez-vous sur un site spécialisé afin d’obtenir une assistance, la société privée se charge de collecter, de vérifier et d’envoyer vos différentes données. Sinon, il est également possible de solliciter le document ESTA par vous-même en vous rendant sur le site officiel du gouvernement américain. La plupart du temps, les mêmes renseignements vous sont demandés, entre autres, votre prénom, votre nom de famille, votre numéro de passeport et votre adresse électronique. Pour valider le dépôt de votre dossier, il est essentiel de vous acquitter du montant demandé.

Une fois la demande soumise aux autorités compétentes, la réponse parvient au voyageur au plus tard dans les 72 heures. En cas de refus, deux choix s’offrent à vous : le renouvellement de la demande d’ESTA sur le site du gouvernement ou sur un site privé, 10 jours après. Cette solution vous permet en général de rectifier l’erreur que vous avez commis auparavant sur votre formulaire ESTA, restez donc concentré lors de la relecture. Il reste une autre solution si vous ne pouvez pas recevoir l’autorisation ESTA : la demande de visa à l’ambassade des USA.

validité esta

Quelle est la durée de la validité d’une demande d’ESTA ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il faut absolument demander une autorisation de voyage ESTA pour pouvoir aller aux USA. Cette autorisation a été mise en place en 2009 grâce au programme d’exemption de visa USA, par le gouvernement américain. Il n’y a donc plus forcément l’utilité de faire une demande de visa pour séjourner aux États-Unis pour les ressortissants de ces différents pays. Le système électronique d’autorisation de voyage ou ESTA (diminutif en anglais) est à solliciter en ligne pour pouvoir voyager aux États-Unis.

Comme tous les documents et autorisations, l’ESTA USA détient une durée de validité. Quelle est-elle ? Et combien de voyages sur le sol américain est-il possible de réaliser grâce au document ESTA ? Réponse dans cet article.

 

La durée de validité d’une autorisation ESTA

Le système électronique d’autorisation de voyage pour les USA a une durée de validité de 2 ans. Pendant ces deux ans, le détenteur du document a l’opportunité de réaliser non pas un voyage aux États-Unis d’Amérique, mais plusieurs ! Nous reviendrons sur ce sujet un peu plus bas dans l’article.

Car il faut préciser, que malgré cette durée de validité de deux ans, l’ESTA est susceptible d’expirer avant. Lors de votre demande d’autorisation, vous avez utilisé un passeport électronique ou biométrique, plus précisément de numéro de passeport. Ce numéro est lié électroniquement à votre demande d’ESTA. Malheureusement, si vous perdez votre passeport biométrique ou électronique avant la péremption de votre ESTA, celui-ci sera tout de même inutilisable.

Il vous faut alors faire une nouvelle demande de passeport à votre mairie. Et suite à cette démarche, il vous sera possible de faire une nouvelle demande d’ESTA sur le site officiel du gouvernement américain ou en passant par un site spécialisé. Les autorités américaines analyseront une nouvelle fois votre sollicitation et accepteront ou non de vous délivrer l’autorisation. Assurez-vous de toujours remplir les conditions requises au document ESTA avant de remplir le formulaire en ligne : programmer un voyage aux USA de 90 jours maximum, pour faire du tourisme, des affaires ou un transit et avoir un passeport valide.

 

La réponse obtenue après la demande d’ESTA

Une demande d’ESTA n’est pas toujours accordée et personne ne pourra révoquer une réponse donnée par le gouvernement américain. En fait, il y a 3 types de réponses possibles après votre demande en ligne. La première est « autorisation accordée » qui signifie que vous avez reçu l’approbation de voyage vers les États-Unis.

La seconde est « autorisation refusée » pour signifier un refus d’octroi de l’autorisation en question. Dans ce cas, il ne reste que deux solutions pour arranger la situation. La première est de patienter une dizaine de jours avant de renouveler la demande d’autorisation sur le site du gouvernement américain ou sur un site privé. Veillez à corriger toutes les erreurs contenues dans le formulaire ESTA, car c’est peut-être une faute de frappe qui a entraîné le premier rejet. La deuxième alternative est de faire une demande de visa USA à l’ambassade américaine. Avant de vous rendre à l’ambassade des USA, renseignez-vous sur les différents types de visas et prenez rendez-vous avec un agent.

Le dernier statut est « autorisation en instance ». Dans ce cas, vous devez attendre jusqu’à 72 heures pour recevoir le résultat. Cela n’est ni bon, ni mauvais signe.

 

Combien de voyage peut-on faire durant la durée de validité

Vous ne pouvez pas rester plus de 90 jours sur le sol américain lors d’un même voyage, mais il est possible de faire plusieurs voyages dans l’année même si la totalité des jours cumulés sur le territoire américain dépassent les 90 jours.

Le gouvernement américain, lui-même, ne précise pas exactement le nombre de voyages possibles sur leur territoire. Nous vous recommandons de rester prudent et de ne pas repartir directement aux États-Unis, à peine rentrer dans votre pays d’origine. Laissez passer autant de temps que la durée de votre séjour aux USA précédent. En effet, il ne faudrait pas éveiller de faux soupçons de la part des autorités américaines, pouvant croire que vous vivez illégalement aux États-Unis. Patientez donc avant votre prochain voyage.

Pour un plus long séjour, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’ambassade des États-Unis la plus proche de chez vous, afin de faire une demande de visa américain.

Conseils aux voyageurs : pour retrouver la date de validité de votre document, vous devez vous munir du numéro d’ESTA et consulter le site du gouvernement.

refue esta que faire

Que faire si l’autorisation de voyage ESTA n’est pas accordée ?

L’autorisation de voyage électronique ESTA est un document clé pour pouvoir transiter ou voyager aux États-Unis. Pour l’obtenir, il suffit de remplir un formulaire ESTA mis à disposition par le gouvernement américain en ligne ou sur un site spécialisé dans cette démarche administrative.

Suite à l’obtention du document ESTA, il ne vous reste plus qu’à attendre la date de départ pour l’embarquement. Malheureusement, tout le monde ne reçoit pas d’office cette autorisation de voyage. Cela peut faire paniquer quand cela arrive, mais rassurez-vous il y a une solution à votre problème.

 

Que faire en cas de refus d’autorisation de voyage ESTA ?

Près de 99 % des demandeurs d’autorisation ESTA reçoivent une autorisation accordée sous quelques minutes ou au maximum 72 heures après le moment où le dossier est communiqué aux autorités américaines. Il faut savoir que cette situation ne se pose que très rarement, ne soyez pas stressé lors du remplissage du formulaire en ligne. Cependant, lorsque cela arrive, il existe plusieurs explications possibles.

  1. Vous ne remplissez pas toutes les conditions d’admissibilité. Pour bénéficier d’un ESTA USA, les voyageurs doivent être des ressortissants des pays concernés par le programme d’exemption de visa américain, l’usage d’un passeport valide, électronique ou biométrique, est exigé, le séjour doit être d’ordre touristique, d’affaires ou pour un transit et ne pas dépasser 90 jours sur le sol américain. Si vous ne remplissez pas chacune de ces conditions, vous ne pouvez pas voyager aux USA avec un ESTA, vous serez dans l’obligation de faire une demande de visa USA à l’ambassade américaine.
  2. Le refus est dû à une erreur dans le formulaire en ligne. C’est le premier motif de refus, car il arrive que les voyageurs fournissent des données erronées, comme une coquille présente dans le numéro de passeport, etc. La bonne nouvelle dans ce cas, c’est qu’il est tout à fait possible de procéder à une nouvelle demande de document ESTA afin de voyager aux USA. Pour ce faire, rendez-vous à nouveau sur le site du gouvernement américain ou sur un site privé, 10 jours après la première demande. Cette fois-ci, soyez extrêmement vigilant avant de valider votre demande et de payer les frais par carte de crédit.

Comment faire une demande de visa ?

Il peut arriver qu’après une nouvelle demande d’ESTA, vous rencontriez encore un refus. Dans ce cas, il faudrait penser à solliciter un visa de type B, si vous souhaitez voyager sur le long terme sur le territoire américain. Le visa B est dédié aux personnes souhaitant faire un voyage aux USA sur une plus longue durée, mais il en existe d’autres permettant d’étudier ou de travailler aux États-Unis d’Amérique.

Pour obtenir un visa, vous devez remplir un formulaire, rassembler divers documents nécessaires à la demande, comme une photo d’identité récente, votre passeport biométrique ou électronique et vous acquitter des frais demandés. Ces frais sont beaucoup plus élevés que ceux concernant une demande d’ESTA.

Lorsque vous avez regroupé tous les éléments essentiels à la demande de visa USA, vous devez vous rendre au consulat des États-Unis ou à leur ambassade pour demander un rendez-vous. Le visa ne peut être délivré qu’après cette entrevue. Un refus est encore possible, mais si vous avez bien complété le formulaire, fourni toutes les pièces demandé et régler les frais, vous devriez pouvoir partir vivre votre rêve américain.

demande esta sans dates de voyage

Peut-on faire une demande d’ESTA sans savoir ses dates de voyage ?

Vous planifiez un voyage aux États-Unis d’ici peu ? Il est sans doute déjà temps de faire une demande d’autorisation de voyage ESTA. Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement le système électronique d’autorisation de voyage, une permission nécessaire pour pouvoir passer la frontière américaine. Avec elle, vous n’avez plus besoin de demander un visa USA, si votre voyage ne dépasse pas 90 jours, tout cela grâce au programme d’exemption de visa USA.

Quand doit-on réaliser cette demande d’autorisation ? Avant ou après que vous connaissiez vos dates de voyage aux USA ? C’est à cette question que nous répondons dans cet article.

 

Quel est le moment idéal pour faire une demande d’ESTA ?

Le site officiel de l’«Electronic System for Travel Authorization», plus communément appelé ESTA, recommande de faire la demande au moins 72 heures avant le départ. En fait, la réponse de la demande peut arriver sous quelques heures voir quelques minutes, mais dans le cas d’une autorisation en instance, vous avez jusqu’à 72 heures pour recevoir votre réponse.

Cependant, est-il possible de réaliser une demande d’ESTA, sans connaître les dates exactes de votre séjour aux USA ?

La réponse est oui. C’est une possibilité, car lors du remplissage du formulaire ESTA, il ne vous sera pas demandé de fournir vos dates de séjour aux États-Unis. Vous pouvez partir aux USA quand vous le souhaitez, muni de votre ESTA USA, tant que celui est encore valide et que votre passeport électronique ou biométrique n’est pas arrivé à expiration.

Néanmoins, nous vous recommandons de faire une demande d’ESTA une fois que vous connaissez vos dates de voyage, car si vous remplissez la demande d’autorisation ESTA sur le site officiel du gouvernement américain de nombreuses informations vous sont demandées dont : une adresse durant votre séjour sur le territoire américain, etc.

 

Comment obtenir un document ESTA ?

L’obtention d’un ESTA se fait sur le site du gouvernement américain ou sur un site spécialisé. Il faut remplir un formulaire en ligne avec vos informations personnelles : nom, prénom, date de naissance, numéro de passeport, etc. La réception de l’accord se fait sous 72 heures, après que les autorités américaines aient analysé votre sollicitation.

Pour bénéficier de cette autorisation et éviter de demander un visa, vous devez respecter certaines conditions. Notamment, être ressortissant des pays concernés par le Visa Waiver Program (VWP), avoir un passeport biométrique ou électronique et réaliser un séjour touristique, d’affaires ou un transit, pendant 90 jours maximum.

Pendant toute la durée de validité du document, c’est-à-dire deux ans, vous pouvez faire plusieurs voyages aux États-Unis d’Amérique.

 

Ma demande d’ESTA a été refusée, que faire ?

Vous avez réalisé votre demande en ligne sur le site du gouvernement américain ou via un site privé pour bénéficier d’une assistance ? Tout le monde peut voir sa demande d’autorisation ESTA refusée. La raison ne vous sera pas fournie, car le département de sécurité interne américain ne la dévoile pas.

Toutefois, vous pouvez toujours revérifier votre formulaire ESTA pour voir si vous n’avez pas omis certains détails ou fait des erreurs. C’est en général ce qui entraîne un rejet d’autorisation. Il arrive aux demandeurs d’inverser des chiffres de son numéro de passeport ou de se tromper dans les dates. Dans ce cas, vous pouvez faire une nouvelle demande d’ESTA avant de pouvoir espérer vous rendre sur le sol américain. Mais pour cela, il faut attendre une dizaine de jours.

Si vous recevez un deuxième refus ou que votre premier rejet n’est pas dû à une erreur, il vous reste l’option du visa américain à l’ambassade des USA. Pour cela, il vous faut du temps, car une demande de visa USA peut prendre quelques mois, veillez à bien vous organiser afin de recevoir votre autorisation en temps et en heure.