Voyager aux Etats-Unis sans visa avec le programme d’exemption de visa

Dans le cadre du Programme d’Exemption de Visa, plus d’une trentaine de pays Européens et Asiatiques bénéficient d’un allègement de procédure pour voyager aux Etats-Unis. Les ressortissants de ces pays qui prévoyant de se rendre aux USA pour un séjour d’affaires,  de tourisme ou de transit de moins de 90 jours sont dispensés de visa. Mais pour des mesures de sécurité, les autorités américaines ont mis en place un système d’autorisation de voyage électronique ou esta qui va leur permettre de contrôler et de sélectionner les visiteurs.

 

Les conséquences du Visa Waiver Program sur la procédure de voyage aux USA

Les ressortissants de pays qui participent au Programme d’exemption de Visa sont ainsi dispensés de visa pour un voyage de moins de 90 jours vers les Etats-Unis. Néanmoins, ils doivent se conformer aux exigences des autorités américaines. Ainsi, ils doivent obligatoirement obtenir l’esta ou autorisation électronique de voyage. De plus, le séjour doit être prévu pour affaires, pour tourisme ou loisir, ainsi que pour transit, et le trajet doit être par voie aérienne ou maritime.

En outre, le voyageur doit être se munir d’un passeport en cours de validité, biométrique ou électronique. Pour le cas des français, un passeport à lecture optique émis avant le 26 octobre 2005 est admis par les services d’immigration américaine. Il faut noter qu’un passeport d’urgence ne donne pas droit à un voyage sans visa aux USA. Par ailleurs, la possession d’un billet aller-retour ou d’un billet de sortie du territoire est exigée.

 

La démarche pour l’obtention de l’esta

images012Pour obtenir l’esta, le voyageur doit se connecter sur un site spécialisé, compléter correctement le formulaire esta mis à sa disposition et s’acquitter des frais pour le traitement de son dossier. Plusieurs informations sont demandées, entre autres, tous les renseignements concernant son identité et son passeport, des données importantes sur son état de santé et des informations sur son projet de voyage. Pour permettre un contrôle effectif, le formulaire doit être rempli avec le plus de précision possible. Une erreur, un oubli ou la moindre ambigüité sur une réponse donnée peut entrainer le refus de l’autorisation.

Ainsi, le site en bas de page propose un service en français avec un support client disponible nuit et jour pour assister et aider le voyageur dans sa démarche. De plus, en cas de rejet d’autorisation, un remboursement des frais de traitement et de dossier est prévu. Il convient de remarquer que l’esta est valable pour des entrée multiples dans la limité du délai de séjour autorisé, pendant 2 ans ou jusqu’à l’expiration du passeport d’inscription.

 

Obtenir l'esta